martes, 18 de marzo de 2014

À LA UNE


Orthographe des ados : c'est pas la faute des SMS

Des chercheurs ont établi que l'écriture de textos en abrégé n'a pas d'incidence sur le niveau de français des jeunes.

La pratique des textos  n’a pas d’influence néfaste sur l’orthographe des collégiens et leur offre même une occasion supplémentaire de pratiquer l’expression écrite, estime une étude réalisée par des chercheurs français.

«C’est le niveau général d’orthographe des collégiens français qui détermine le type de fautes présent dans les SMS»
, et pas le contraire, résume mardi le CNRS dans un communiqué sur ces travaux, menés sur 4 524 SMS rédigés par 19 jeunes âgés de 12 ans et qui n’avaient jamais possédé ou utilisé de téléphone mobile avant le début de l’étude.

Liberation.fr

No hay comentarios:

Publicar un comentario